protocole d’étude de la graine

1- Matériels :

Graine, Pinces fortes et fines, Scalpel, Loupe binoculaire , Eau iodée , Verre de montre

2- Distinguer le type de fruit

Figure 1 : De l’ovule à la graine

  • Fruit simple, complexe, multiple ou composé  ?

Fruit simple : formé uniquement par le développement de l’ovaire d’une seule fleur.

Lorsque la partie femelle de la fleur (ovaire avec 1 ou plusieurs carpelles) se transforme en un fruit unique, après la fécondation des ovules qui donnent les graines. 

Exemple :  cerise, chataigne, silique…

D’après SNV Jussieu

Fruit complexe : formé en partie par le développement de l’ovaire et aussi du reste des parties de la fleur dont le conceptacle qui entoure l’ovaire 

Exemple : la pomme, le melon…

Modifié d’après snv jussieu

Fruit multiple : Lorsque la fleur contient plusieurs carpelles libres, chacun d’entre-eux donne un fruit simple. On peut alors distinguer plusieurs fruits sur un réceptacle. Il s’agit alors d’un fruit multiple.

Exemple : mûre, framboise, renoncule, fraise…

Fruit composé : dérive d’une inflorescence.

Exemple : Annanas, figue, tournesol, artichaut…

Exemple de l’ananas
  • Comment analyser un fruit unique ?

Lorsque la partie femelle de la fleur (ovaire avec 1 ou plusieurs carpelles) se transforme en un fruit unique, après la fécondation des ovules qui donnent les graines. 

  • Si le péricarpe est entièrement charnu et contient des graines (ou pépins) : c’est une baie

Exemple : la tomate, le melon, la courgette…

d’après snv jussieu
  • Si le péricarpe est entièrement charnu mais contient un noyau (et à l’intérieur du noyau une amende) : c’est une drupe

Exemple : l’abricot, la cerise, la noix

d’après snvjussieu
  • Si le péricarpe est non charnu mais devient sec avec des graines à l’intérieur : On parle defruit sec.
  • Si le fruit sec s’ouvre en séchant puis libère les graines : C’est un fruit sec déhiscent 

Exemple :le pois, le haricot et sa gousse, la silique d’Arabidopsis

  • Si le fruit sec ne s’ouvre pas en séchant : C’est un fruit sec indéhiscent 
  • Quand le péricarpe sec enveloppe un seul carpelle ne s’ouvrant pas et ne contient qu’une seule graine : C’est un akène (disséminé avec la graine qu’il contient) 

Exemple : la graine d’érable, pissenlit

  • Quand de nombreux akènes se développent dans une même fleur (poly-akène) on parle alors de fruits multiples 

Exemple : fraise, renoncule,…

d’après snv jussieu

3-Protocole de dissection

a) Si la graine est contenue dans un fruit, débarrasser la chair pour faire apparaître le noyau.

b) Ouvrir alors le noyau pour dégager l’amande (la graine)

c) À l’aide d’une pince forte et  du scalpel, retirer le tégument de la graine, si cela est possible. 

d) Observer si la graine dispose de tissus de réserve (albumen) ou non

e) Repérer s’il existe 1 ou 2 cotylédons. S’il en existe 2 séparer les ou réaliser une coupe longitudinale au scalpel.

S’il existe 1 seul cotylédon, réaliser une coupe longitudinale de la graine au scalpel

f) Observer l’intérieur de la graine à la loupe binoculaire

COLORATION : 

g) Possibilité de colorer à l’eau iodée pour mettre en évidence les réserves en amidon ou de frotter sur un papier pour mettre en évidence des réserves lipidiques. 

h) Prendre une photo de la graine avec l’embryon apparent, puis légender proprement à l’aide

Retour haut de page