Projet d’orientation

Ce que disent les textes : 

Lors du troisième temps de l’épreuve, vous êtes amenés à expliciter en quoi la question traitée éclaire votre projet de poursuite d’études, voire votre projet professionnel. Ce temps prévoit aussi éventuellement que vous puissiez expliquer votre choix d’orientation sans s’appuyer sur les deux enseignements de spécialité que vous avez suivis ni sur les deux questions supports à l’épreuve orale.

Ne sous-estimez pas non plus la préparation à cette phase, même si parcours sup vous y prépare un peu aussi ! 

A- Chemin qui m’a amené à choisir mon projet d’orientation 

Comment rester logique face au jury pour amener son projet d’ orientation ?

La façon la plus simple est de retracer votre réflexion et argumentation à chaque étape importante. Rappelez-vous, on peut faire certains choix à un certain moment, et que ces choix vous correspondent ou ne vous correspondent plus à un autre moment pour différentes raisons… C’est ce cheminement qui intéresse le jury.

Alors allez-y, complétez vos idées (ou voyez si vous avez toutes les réponses) et ordonnez-les  : 

  • Quel est votre projet d’orientation ? 
  • Il correspond à combien d’années d’étude ? 
  • Après un première partie d’études supérieure, envisagez-vous de poursuivre ?(Poursuite en Master, Doctorat, écoles…) Et si oui, pourquoi ?
  • A quels métiers ces études supérieures peuvent aboutir ?
  • Quelles compétences sont développées en particulier dans le cadre de ces études (ONISEP, parcours sup…)?
  • Quelles qualités vous semblent nécessaires pour répondre favorablement aux exigences de ces études supérieures ? Du métier ?
  • Quel est le quotidien du métier envisagé ? 
  • Votre cursus supérieur inclut-il une expatriation à un moment à l’étranger ? Quel en est l’intérêt ?
  • Comptez-vous rester dans le département ? Le lieu de vos études compte-t-il ?
  • En 3e, quel stage professionnel avez-vous réalisé ? En quoi vous a-t-il aidé (ou non) dans votre choix d’études supérieures ?
  • Expliquez le choix des 3 spécialités en fin de seconde et argumentez pour chacune d’elle par rapport à vos études supérieures : 
Spécialité 1 : Spécialité 2 : Spécialité 3 : 

  • Quelle spécialité avez-vous abandonnée en Terminale et pourquoi ?
  • Qu’est-ce qui a été particulièrement déterminant dans votre vie pour choisir ce métier, ou ces études ?

Ordonnons maintenant un peu ces idées :

B- Questions pour lesquelles vous devez vous préparer 

Consigne : Après chaque question, notez les mots-clés essentiels qui vont vous permettre de répondre…

  • Pouvez-vous préciser le lien entre la question traitée pour le Grand Oral et votre orientation post bac ?
  • Quel est le lien de vos deux questions avec votre envie d’études supérieures ?
  • Comment êtes-vous arrivés à ce choix d’études supérieures ?
  • Avez-vous déjà pu discuter ou échanger avec des personnes ayant suivi les mêmes études que celles que vous désirez faire?
  • Qu’est-ce qui vous intéresse le plus dans le métier que vous désirez faire ?
  • Quelles sont les compétences qui vont vous être demandées pour réussir dans votre formation ?
  • Quel est le lien entre les spécialités que vous avez choisies en première et votre orientation ?
  • Comment justifiez-vous le maintien de vos 2 spécialités par rapport à la troisième, en terminale, en relation avec vos choix dans parcours-sup  ?
  • Avez-vous déjà réalisé un stage dans le domaine que vous avez choisi pour votre orientation ?
  • Y-a-t-il des loisirs que vous mettez en lien avec votre projet d’orientation ?
  • Qu’avez vous trouvé de difficile dans tout ce qui était demandé dans parcours sup en liaison avec vos envies d’études supérieures ?
  • Pensez-vous qu’un stage à l’étranger soit nécessaire dans votre cursus d’études supérieures et pourquoi ?
  • Quelles ont été vos sources d’information et vos actions pour approfondir votre projet d’orientation ?
  • Si l’un de vos proches vous déconseillait l’orientation que vous choisissez, que lui répondriez-vous ?
  • Quel argument est le plus important dans votre choix de métier et pourquoi ?
  • Quelle solution pourrait apporter votre métier futur dans l’une des grandes problématiques sociétales actuelles (#meToo, surpopulation, crise sanitaire, crise écologique, accès à l’eau pour tous, …) ?
  • Quel est ton « plan B » si cette filière choisie ne fonctionne pas ? Qu’est-ce qui te pousserait à te réorienter ?

C- Relation avec le jury

Que savez vous du jury ? 

  • Repérez l’enseignant de spécialité et l’enseignant d’une autre discipline. Cela peut vous aider à prendre appui sur l’un ou sur l’autre. Mais n’oubliez pas de regarder les 2 enseignants à tour de rôle.Par exemple, pour une explication un peu technique regardez l’enseignant de spécialité. Quand vous expliquez quelque chose de moins technique, ou quand vous citez un exemple, regardez l’enseignant qui n’est pas spécialiste.
  • Prenez 1 ou 2 minutes pendant la préparation de votre brouillon pour voir si une relation entre votre sujet et l’enseignant non spécialiste  est possible. Par exemple, si l’enseignant non spécialiste est un enseignant documentaliste, une référence à une de vos recherches au CDI sera appropriée… Si l’enseignant non spécialiste est un enseignant d’une autre discipline, voyez si une question en lien avec sa discipline peut vous être posée et voyez si vous pouvez y répondre. Par contre ne cherchez pas à inventer, mieux vaut se taire si vous ne savez pas.

Durant la phase de présentation ou de votre échange : 

  • Pendant la phase d’interaction ou pendant la présentation,  évitez les réponses fermées (oui, non, peut-être, je le pense…)
  • Ecoutez bien les questions jusqu’au bout et concentrez-vous sur la signification de ce qui vous est demandé.
  • Rappel important : ne vous attachez pas aux détails d’apparence du jury, cela ne veut rien dire !
  • Restez évidemment poli et si vous n’avez pas compris une question, demandez à ce qu’elle soit reformulée. Ex : « Je ne suis pas sûr(e) d’avoir bien compris, pourriez-vous reformuler la question s’il vous plait ? » 

=> Il vaut mieux le demander plutôt que de répondre en n’ayant pas compris.

Restez souriant et concluez

  • Pour ramener l’attention du jury, à la fin de votre exposé ou de votre présentation de projet vous pouvez amorcer par «  pour conclure… pour terminer… »
  • Vous pouvez enfin remercier les enseignants pour leur écoute.